Paradis conjugal - Alice Ferney

Publié le par Liyah



Bibliothèque - Prix des lecteurs AMP

Histoire : Pour la énième fois, Elsa, mère de famille, 4 enfants, regarde le DVD de Chaînes conjugales, le classique de Mankiewicz. La veille, son mari l'a prévenue qu'il ne rentrerait pas dans une maison où sa femme regardait en boucle depuis trois mois le même film. L histoire de 3 amies qui en attendent une 4e. A l instant d embarquer pour une croisière, elles reçoivent de la retardataire, une lettre qui gâchera leur journée. Cette dernière les informe malicieusement qu'elle quitte la ville avec le mari de l une d entre elles, les projetant pour plusieurs heures dans l angoisse, les soupçons, la jalousie...
Elsa regarde le film avec deux de ses aînés dont les réparties fusent, corroborant ses appréhensions les plus intimes. Les héroïnes du film lui tendent un miroir, véritable révélateur de sa situation conjugale, dans lequel elle se projette. Elle finit par céder aux larmes, à l apitoiement, puis au désir de reconquête de ce mari qui ne revient toujours pas...
Comment un film peut être le révélateur d une situation conjugale, comment peut-on arriver à analyser sa situation à travers une fiction, comprendre que l amour ne se vit pas à travers les autres mais dans la réalité ? Amour, désamour, non-dits, malentendus, lassitude, désir, peur de la solitude... Alice Ferney explore avec beaucoup d intelligence, de sensibilité et de subtilité les variations du sentiment amoureux dans le couple, comment s inventer le pire pour renaître à l amour.

Mon avis : Je n'ai pas du tout accroché a ce livre. Je n'ai pas réussie a entrer dans l'histoire. Des les premières pages j'ai su que je ne finirai pas ce livre.
Je n'ai pas du tout aime son style d'écriture, bref rien ne m'a séduite dans ce livre.
Je ne sais pas si ses autres romans sont dans le même style mais en tout cas je n'ai pas vraiment envie de tenter autre chose ! Peut-être a tort !


Note : 1 /20 - Détesté

Début : 30 avril 2009
Abandon : 1 mai 2009

Publié dans Litterature Francaise

Commenter cet article